Voyager d’île en île dans les Petites Cyclades

Voyager d’île en île dans les Petites Cyclades

... points forts des îles

Des étendues de sable doré, des eaux cristallines, de charmantes tavernes et bars ne sont que quelques raisons pour lesquelles visiter les îles dans les Petites Cyclades devrait figurer en tête de votre liste de choses à faire pendant les vacances.

Oui, nous sommes sûrs que vous avez entendu parler des Cyclades - depuis longtemps une destination de vacances préférée pour les voyageurs du monde entier.

Mais que faire si vous avez déjà assisté au coucher de soleil mythique d'Oia à Santorin, apprécié la vie nocturne de Mykonos, mondialement célèbre, et participé à un barathon à Ios? Vous vous demandez peut-être s'il y a quelque chose de plus dans les Cyclades. Avant que votre envie de voyager ne vous conduise dans d'autres territoires inexplorés, il est temps de vous laisser pénétrer dans le trésor caché de la mer Égée: les Petites Cyclades.

Situé entre Naxos et Amorgos, ce complexe insulaire se compose de quatre îles habitées: Donoussa, Iraklia, Schinoussa et Koufonissi. Les îles sont restées hors réseau jusqu'à il y a quelques décennies (elles n’ont eu l'électricité qu’en 1982). Pourtant, au cours de la dernière décennie, elles ont commencé à avoir une fréquentation touristique importante.

Offrant bien plus que ce que vous pourriez imaginer, ces étendues microscopiques situées au milieu de la mer Égée Méridionale méritent le détour et voici pourquoi.

Koufonissi

L'île la plus petite et la plus populaire du groupe, Koufonissi, n'a cessé de gagner en renommée touristique depuis 2000, enchantant les visiteurs avec sa beauté naturelle unique. Les eaux turquoises et les plages de sable doré de l’île contrastent fortement avec le paysage rocheux spectaculaire, créant le paysage cycladique ultime.

Koufonissi comprend un village principal, généralement bondé en août, entouré de petites tavernes et de bars branchés. L'île est également un excellent choix pour les voyageurs qui aiment aller de plage en plage pendant la journée puisque ses cinq plages principales (Limani, Foinikas, Fanos, Italida et Pori) sont reliées par des sentiers de bord de mer et se trouvent à quelques pas les unes des autres.

Point fort de l’île:  Le petit matin à Pori, la partie orientale de l’île, qui offre un lever de soleil à vous couper le souffle. Pori abrite également Kalofeggo, l’un des meilleurs bars et restaurants de l’île.

Comment s'y rendre: un ferry relie le Pirée à Koufonissi tous les jours, tandis que le légendaire ferry-boat Skopelitis relie Koufonissi à Naxos, à Amorgos et au reste des Petites Cyclades du lundi au samedi.


Iraklia


La plus grande île des Petites Cyclades est, ironiquement, la plus silencieuse, la plus isolée et la moins commercialisée de toutes. Iraklia constitue un havre de paix pour les voyageurs en quête de bonne nourriture et de longues journées à la plage. L’île compte deux villages (Agios Georgios et Panagia) reliés par la route et par le réseau de sentiers étendu et agréable de l’île, parfaits pour les randonneurs aventureux.

Le choix de plages peut sembler limité à la charmante plage de sable de Livadi (accessible à pied depuis les deux villages). Cependant, en août, le minibus saisonnier emmène les voyageurs jusqu’à Tourkopigado, une plage de galets isolée aux eaux turquoises. De plus, un service de caïque emmène les touristes en croisière tous les jours dans les baies et les plages isolées d’Iraklia, y compris Alimniá, la baie la plus célèbre de l’île, connue pour ses eaux transparentes et son fond marin impressionnant qui abrite les débris d’un avion écrasé durant la Seconde Guerre mondiale.

Point fort de l’île: Participer à la fête de Saint Jean-Baptiste, dans une caverne. Chaque année, le 28 août, des foules de gens accompagnent l'icône du Saint depuis Panagia jusqu’à la caverne des Cyclopes (réputée comme étant la patrie du héros homérique mythique Polifimos), où une liturgie vespérale se déroule à la lueur des bougies. La même nuit, des musiciens locaux «montent sur scène» à Panagia pour une soirée remplie de musique traditionnelle, de nourriture et de danses sans fin.

Comment s'y rendre: Un ferry relie le Pirée à Iraklia tous les deux jours. Le Skopelitis Express prévoit un itinéraire de ferry entre les Petites Cyclades, Naxos et Amorgos du lundi au samedi.


Donoussa

L'enfant d'amour d'Iraklia et de Koufonissi n’a pas le coeur sauvage de ses parents et est peut-être moins cosmopolite mais elle trace tout de même sa propre route. Avec ses plages exotiques, ses paysages spectaculaires et la vie nocturne la plus fantaisiste des Petites Cyclades, Donoussa est devenue la destination ultime pour les hipsters et les voyageurs alternatifs.

Bien qu’il s’agisse de la deuxième plus grande île du complexe des Petites Cyclades, les plages les plus célèbres de Donoussa (Kedros, Livadi et Kalotaritissa) sont accessibles à pied. En août, un service de caïque et de bus vous conduira à Stavros, son seul village.

Et en ce qui concerne la vie nocturne? Le Skantzoxiros, situé dans le port et le charmant bar de la plage de Kedros servent d'excellents cocktails, de la nourriture et des spectacles live tout au long de la journée, du lever du soleil jusqu’à l'aube.

Point fort de l’île: Plonger depuis la falaise à Fokospilia. La petite grotte était autrefois un habitat pour les phoques et offre des eaux d'un bleu profond et des fonds marins époustouflants.

Comment s'y rendre: un ferry relie Le Pirée à Donoussa les lundi, mercredi, jeudi et samedi, tandis que Skopelitis Express s’amarre au port de l’île du lundi au samedi.


Schinoussa

Élu comme l'un des six lieux incontournables en Grèce par Forbes en 2012, Schinoussa offre à ses visiteurs un paysage majestueux ainsi que les eaux cristallines attrayantes et intactes des Petites Cyclades.

L’île est réputée pour sa beauté naturelle unique (plages isolées, vue imprenable sur le grand bleu égéen et ses longues étendues remplies d’arbustes à feuilles persistantes), les ruelles pittoresques de ses villages (Chora, Mersini et Messaria), l’hospitalité de ses habitants qui fait les visiteurs se sentir comme à la maison. 

Le littoral de Schinoussa offre 18 plages et de nombreuses baies privées et abritées dans lesquelles se baigner, tandis que la nuit, les petites tavernes autour de Chora s’illuminent et attendent les visiteurs afin de leur faire découvrir la charmante vie nocturne de l’île. Pendant l’été, les voyageurs trouveront également de nombreux yachts amarrés dans la marina principale de Schinoussa, appartenant généralement aux grands armateurs de l’île ou à des célébrités de renommée mondiale, venues ici chercher un refuge paisible.

Point fort de l’île: La course aux ânes en août. Jusqu'en 1980, les ânes étaient le seul moyen de transport autour de Schinoussa et les habitants célèbrent ainsi leur grande contribution à la vie quotidienne de l'île en organisant cette course. Et si vous n’êtes pas un grand fan d’ânes fous furieux, alors mettre votre fourchette dans un fava, la spécialité locale de l’île primée,devrait figurer en tête de votre liste.

Comment s'y rendre: un ferry relie Le Pirée à Schinoussa les mardi, jeudi et dimanche, tandis que Skopelitis Express s’arrête au port de l’île tous les lundis à samedis.